Les voitures de première main sont des modèles très demandés, car elles présentent un prix compétitif et sont moins sujettes aux pannes. Il est possible de les acquérir aussi bien dans une gamme neuve que dans une version occasion. Avant de mener toute démarche d’achat, il est essentiel que vous sachiez ce qu’est une voiture de première main et comment l’identifier.

Voiture de première main : définition

En général, l’expression « première main » fait référence à un objet, un outil ou un équipement obtenu directement depuis la source originale de conception. Conformément à cette définition, une voiture portant une telle appellation désigne une automobile que vous vous êtes procuré chez le fabricant. Par conséquent, une voiture neuve peut bien être désignée de première main. Toutefois, dans le secteur de l’automobile, cette expression a un sens encore plus large.

Il n’y a pas que les maisons d’origine qui soient en mesure de vendre des voitures de première main. Les mandataires automobiles proposent aussi des véhicules d’occasion qui n’ont jamais été ou ont été très peu utilisés auparavant. Ils s’approvisionnent chez les marques de production qui ont des stocks non écoulés ou des retours de vente. Ils achètent en grande quantité, à un coût très bas, et les revendent à des prix compétitifs.

Globalement, le terme « voiture de première main » signifie que l’automobile vendue a été acquise dans un état neuf, ou après avoir été aux mains d’un premier propriétaire. Elle doit donc compter 0 à quelques dizaines de kilomètres au compteur du tableau de bord.

Quelles actions mener pour identifier une voiture de première main ?

Lorsque vous comptez effectuer l’achat directement à la maison de fabrication, il n’est pas nécessaire de faire une démarche spécifique de contrôle. Vous avez la garantie absolue qu’il s’agit d’un véhicule neuf et de première main. Par contre, si vous vous adressez à un mandataire ou une tierce personne, vous devez opérer quelques vérifications. Il existe plusieurs façons d’identifier une voiture de première main.

Contrôle du compteur kilométrique

En premier lieu, contrôlez le compteur kilométrique. Pour un véhicule que le mandataire dit être « de première main », le tableau de bord doit mentionner 0 à quelques kilomètres. Faites toutefois attention, car ce test n’est pas des plus fiables. En effet, certains vendeurs réalisent des manipulations illégales pour trafiquer les compteurs. Elles peuvent être effectuées aussi bien sur les tableaux analogiques que numériques. Généralement, ceci laisse des marques (traces de tournevis, mauvais alignement des chiffres du compteur). À vous d’être vigilant ! En cas de doute, observez l’état général de la voiture. Portez une attention particulière à :

  • l’usure des pneus ;
  • l’usure du cuir du volant ;
  • l’état des sièges.

Vérifiez également la présence ou non de possibles marques sur le pare-brise ou les vitres latérales.

Vérification de la carte grise

La seconde méthode de vérification consiste à examiner quelques informations marquées sur la carte grise. Utilisez-la lorsque vous avez affaire à un vendeur particulier, affirmant être l’unique utilisateur du véhicule depuis sa mise en circulation. Pour confirmer ou non s’il est entré en possession de la voiture en premier, demandez à jeter un coup d’œil sur la carte grise. Faites la vérification suivante : comparez la date d’émission de la carte à celle de la mise en circulation du véhicule. S’il y a une concordance, alors vous êtes en face d’une voiture de première main. Chaque fois que le véhicule change de propriétaire, les informations sont modifiées et la différence entre les dates est flagrante.

Par ailleurs, sur le carnet d’entretien de la voiture est mentionnée aussi l’identité du premier propriétaire. Assurez-vous que le nom inscrit correspond à celui du cédant (l’actuel propriétaire).

Ajouter un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.